Régulièrement je rencontre un grand nombre de personnes qui “prêtent” aux crânes des émotions, des sentiments.
On parle de tristesse, colère, déception, joie (et autres) pour désigner l’émotion ressentie par le crâne, que nous aurions su déceler.
Il m’arrive parfois aussi de me surprendre à évoquer “l’état d’esprit” de nos compagnons de route et de m’y référer pour adapter ma conduite.
Pourtant les émotions sont toujours issues du mental … Une émotion caractérise un point de “friction” entre une réalité vécue et la projection de cette réalité.
Comment nos amis pourraient ils alors être pourvus d’émotions, sauf à considérer qu’ils possèdent un mental et donc un égo ?
J’ai toujours défendu l’idée que les crânes sont des miroirs et qu’ils possèdent la capacité de se mettre à notre portée pour nous placer face à nous et nous aider dans notre évolution.
Bien entendu je ne crois ni à l’égo des crânes, ni à une quelconque émotion de leur part. Leur état d’éveil leur permet de dépasser nos repères duels et incarnés et de ne plus manifester d’inconfort dans une situation donnée.
De plus si nous considérons que l’éveil permet de toucher à la perfection du TOUT, il n’est pas non plus question de vouloir changer quoi que ce soit, une fois cet état atteint.
Alors que ressentons nous ? Que voyons nous lorsque nous éprouvons les sentiments que nous prêtons à nos amis cristallins.
En réalité il se produit 2 phénomènes complexes à dissocier :
– le premier nous renvoie à nous mêmes. L’émotion que nous captons peut simplement être la nôtre dans un jeu de projection que la psychologie explique parfaitement.
– le deuxième consiste à accepter que les crânes (ou toute autre entité éveillée) utilise nos propres canaux de communication pour nous permettre d’évoluer avec des repères connus et reconnus. En réalité nous ne serions pas en contact avec de véritables émotions vécues et ressenties par les crânes, mais par des simulations correspondant à nos propres états d’Être.
Ainsi en utilisant nos capacités d’identification, les crânes se mettent à notre portée pour faciliter la communication et donc notre propre évolution.